Skip to content Skip to footer

Le collectif « Plus jamais ça – Alliance pour une rupture écologique et sociale », soutient les grèves pour le climat vendredi 25 mars

Dans le cadre d’une journée de grève mondiale le 25 mars, la jeunesse est appelée à se mobiliser pour réclamer davantage d’actions contre le réchauffement climatique et la dégradation globale de l’environnement. Le collectif « Plus jamais ça – Alliance pour une rupture écologique et sociale » soutient ces initiatives. Les mobilisations sont en effet nécessaires pour exiger les mesures de rupture que la situation nécessite. Le rapport publié récemment par le GIEC confirme que les conséquences du changement climatique s’annoncent catastrophiques pour la planète et sa population : famines, sécheresse, cyclones, incendies, inondations se multiplieront. Le dérèglement climatique nécessite de multiples changements aussi bien dans le mode de production que dans les pratiques collectives. Cela nécessite des choix politiques en rupture avec le modèle actuel.

Il n’y aura pas de résolution de la crise d’aujourd’hui avec les solutions d’hier ou le repli sur soi, c’est pourquoi nous appelons à rejoindre largement ces marches et y porter nos exigences d’une société plus juste, écologique, solidaire et démocratique.