Skip to content Skip to footer

Les Français·e·s en attente de mesures ambitieuses en matière écologique et sociale

Dans un sondage mené en partenariat avec l’institut Harris Interactive*, le collectif “Plus jamais ça” a interrogé les Français·e·s sur leurs perceptions d’une transition écologique et sociale juste. Alors que la situation inquiète, les Français·e·s sont convaincu·e·s que justice sociale et écologie sont compatibles, mais ne font pas confiance aux politiques ou aux grandes entreprises pour enclencher la transition. A quelques semaines des élections, “Plus jamais ça” appelle à un sursaut pour que ces sujets entrent au cœur des débats.

Quand on leur demande quelles seront les conséquences économiques et sociales de la transition écologique, les Français·e·s sont spontanément inquiet·e·s. Ils et elles ressentent un manque de prise en compte de ces enjeux par les responsables politiques et les médias : 60% des Français·e·s estiment d’ailleurs que les candidat·e·s à la présidentielle ne prennent pas bien en compte les différentes thématiques sociales et environnementales. Pire, quand on demande aux Français·e·s en quels acteurs ils et elles ont confiance et qui, selon eux, propose des solutions concrètes, les politiques et les dirigeant·e·s des grandes entreprises arrivent grands derniers. Ce constat est inquiétant car les défis auxquels nous sommes confronté·e·s requièrent un changement systémique qui doit être porté au plus haut niveau.

Pourtant, les Français·e·s croient fortement qu’une transition vertueuse est nécessaire. 85% d’entre eux pensent qu’un juste équilibre entre création d’emploi et lutte contre le réchauffement climatique peut être mis en place. Les opportunités pour créer des emplois porteurs de sens, relocalisés et mieux rémunérés ne manquent d’ailleurs pas.

En ce sens, il ressort clairement que les Français·e·s soutiennent très fortement des mesures de justice sociale pour répondre aux inégalités et à l’urgence environnementale et climatique. Lors du prochain quinquennat, une large majorité indique qu’il est tout à fait prioritaire d’investir massivement pour baisser la facture énergétique des plus pauvres (59%), d’augmenter le SMIC (61%) mais aussi de favoriser l’accès à une alimentation saine et de qualité (61%), freinée par un manque de moyens financiers. La transition ne se fera pas sans soutien financier massif pour la rendre accessible à tous et toutes.

Penser une transition écologique et sociale juste est encore possible et le prochain quinquennat sera déterminant à cet égard. Les inégalités explosent, la France a été doublement condamnée pour non-respect de ses engagements climatiques : c’est maintenant qu’il faut agir. “Plus jamais ça” a élaboré des recommandations qui vont dans ce sens et appelle à un sursaut massif pour que ces sujets qui préoccupent les Français·e·s entrent au cœur des débats et des programmes des candidat·e·s à la présidentielle.

 

Pour plus d’information sur l’étude :
Note de synthèse
Résultats complets

 

* L’enquête a été réalisée en ligne du 16 au 18 février 2022 auprès d’un échantillon de 1 046 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. La méthode des quotas et redressement a été appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).